Pando, une colonie de peupliers faux-trembles, Utah, USA.
Le Big Bang pourrait marquer le début de l'Univers.

 

Un des sujets les plus controversés parmi les Chrétiens aujourd’hui est l’âge de l’univers.

J’ai personnellement grandi en recevant des enseignements tels que la terre et l’univers ont moins de 10.000 ans, que Dieu a tout créé en 6 jours de 24 heures, que les scientifiques sont aveuglés à cause de leurs péchés, etc. C’est au 17ème siècle que l’archevêque Irlandais James Ussher a choisi la mort de Nabuchodonosor II comme point de départ pour remonter dans le temps et arriver à une date de la création le 23 octobre 4004 avant J.-C. Depuis, cela fait près de 400 ans que cette datation a été incorporée dans les marges de certaines traductions de Bible et acceptée aveuglément par beaucoup de chrétiens qu'on peut classer de créationnistes Jeune-Terre.

Mais étant un amoureux de la science et de la vérité, je ne pouvais pas accepter ces enseignements sans les remettre en question. Et c’est à cela aussi que j’aimerai vous encourager à travers cet article.

Que dit la science sur l’âge de l’univers ?

Il existe plusieurs méthodes scientifiques pour évaluer l’âge de l’univers, qui représente la durée écoulée depuis le Big Bang. Ces méthodes ne seront pas détaillées ici, mais elles convergent toutes vers une valeur de l’ordre de 13,8 milliards d’années. La meilleure estimation étant de 13,798 ± 0,037 milliards d’années. [1]

A chaque fois que vous sortez le soir par un ciel dégagé et que vous levez votre tête, vous pouvez voir des milliers d’étoiles. Rien que le fait de les voir pose un problème à l’idée d’un univers de seulement quelques milliers d’année. En effet, la lumière voyage à une vitesse d’environ 300.000 km/s. Elle met par exemple, 8 minutes 22 secondes pour aller de la surface du soleil jusqu’à la surface de la terre. Ce qui signifie que si vous pouvez voir le soleil, c’est parce qu’il a existé il y a 8 minutes et 22 secondes et a émis une lumière. De la même façon, si vous pouvez voir les étoiles qui sont à plusieurs années lumières de nous c’est qu’elles ont existé il y a plusieurs millions d’années pour émettre une lumière. À ce jour (mars 2016), la galaxie la plus éloignée jamais observée serait GN-z11 dans la constellation de la Grande ourse située à 13.4 milliard d'années-lumière, probablement formée juste 400 millions d'années après le Big Bang. [2]

Que dit la science sur l’âge de la terre ?

Les quelques exemples suivants suffisent à balayer l’idée d’une jeune terre :

L’âge des arbres

Pando, une colonie de peupliers faux-trembles, Utah, USA.
Pando, une colonie de peupliers faux-trembles, Utah, USA.

 

On peut mesurer l’âge des arbres par dendrochronologie (compter les cernes des arbres) ou par datation par le carbone 14.

Il existe plusieurs arbres vieux de plus de 6.000 ans dans le monde [3] :

  • Un épicéa de 9.558 ans en Suède,
  • Un Pin Huon de 10.500 ans en Tasmanie,
  • Un créosotier King Clone de 11.700 ans en Californie
  • Un chêne de Palmer de 13.000 ans en Californie
  • Une colonie clonale de peupliers faux-trembles de 80.000 ans dans l’Utah. 

Les carottes glaciaires

Une carrote glaciaire
Une carrote glaciaire

 

En 1998, à Vostok, en Antarctique, des glaciologues ont extrait une carotte glaciaire de plus de trois kilomètres de long qui retrace l’histoire des 420.000 dernières années de la terre. [4] Un autre projet appelé Epica a permis de remonter jusqu’à 740.000 ans en arrière, grâce à la carotte du Dôme C. [5]

Même si on ajoute un taux d’erreur de quelques pourcents à ces mesures scientifiques, il reste une grande différence entre 6.000 et 740.000.

En réalité, selon les connaissances actuelles, l’âge de la terre est estimé à 4,54 milliards d’années par la datation radiométrique des météorites. [6]

Le problème : la lecture fondamentaliste

Malgré tout ce que peut dire la science au sujet de l’âge de l’univers et de la terre, les chrétiens fondamentalistes - convaincus que les textes de la Genèse ont été « dictés par Dieu » comme vérités absolues, définitives et indiscutables - s'appuient sur une interprétation littérale des textes pour arriver à la conclusion d'une jeune terre.

Pour eux, si la terre est plus vieille que 6000 ans, c’est la crédibilité de la Bible elle-même qui est ébranlée. L’explication scientifique de ces phénomènes n’est pas compatible avec leur interprétation des textes de la Bible. Le débat relève d'enjeux politiques importants, notamment en matière d'enseignement. Certains veulent que le créationnisme soit enseigné à l’école.

En réalité, la Bible ne donne ni l’âge de l’univers ni celui de la terre. Faire reposer la fiabilité de la Bible et le message du christianisme sur l’idée d’une jeune terre est une erreur.

La lecture fondamentaliste est refusée par la majorité des Églises chrétiennes actuelles et nous la refusons aussi. Pour les catholiques, par exemple, la création de l'univers par Dieu ne s'oppose pas en soi à l'évolution, ni même à un univers ayant toujours existé : la création est avant tout la relation entre les créatures et un Créateur, leur premier principe. [7]

Conclusion

Cet article est déjà suffisamment long. Mon but n’était pas d’entrer dans les détails de l'interprétation de la Bible et du livre de la Genèse en particulier - ce sera fait dans d’autres articles à venir - mais, je trouve important de ne pas opposer la Science et la Bible. Opposer les deux est une des principales raisons pour laquelle les jeunes perdent la foi aujourd'hui.

La Bible et la Science ne sont pas une menace l’une pour l’autre. Elles touchent deux domaines bien distincts : la Science cherche avant tout à nous dire quand et comment l’univers est venu a l'existence, tandis que la Bible nous révèle qui l'a créé et pourquoi.

Gardez donc un œil sur ce site pour ne manquer aucune mise à jour si le sujet vous intéresse. 

Notes et références

  1. Âge de l'univers, Wikipédia
  2. Ashley Morrow, « Hubble Team Breaks Cosmic Distance Record » [archive], sur NASA
  3. Les arbres les plus vieux du monde Monde, Regard sur le monde
  4. Communiqué de presse du CNRS sur les 420 000 ans d’histoire de l’atmosphère révélés par la carotte de glace de Vostok, en Antarctique
  5. Projet Epica à Dôme Concordia en Antarctique
  6. Âge de la terre, Wikipédia
  7. Entre autres, saint Thomas d'Aquin, Somme de Théologie, Ia pars, q. 46, a. 2.