Loi de causalité et dominos

Nous avons vu dans un précèdent article sur les quatre principaux arguments pour Dieu que le monde ne peux pas exister par lui-même donc il doit y avoir une cause première qui l’a amené à l’existence. Il s’agit de l’argument cosmologique. Nous avons aussi vu que la science estime ce commencement de l’univers il y a environ 13,8 milliards d’années (voir notre article "Quand Dieu a-t-il créé ?")

Devant l’évidence que l’univers spatio-temporel a eu un commencement, la cause première doit être hors du temps et de l’espace. Lorsque l’on suggère que Dieu est cette cause première, les athées se posent vite l’éternelle question : "Alors qui a créé Dieu ? Si tout a besoin d’une cause, Dieu a donc besoin d’une cause !"

La loi de causalité

La causalité est liée à la notion de cause et effet. La loi de causalité est la base même de la science. La science consiste en la recherche des causes, et cette recherche est basée sur une observation constante que tout ce qui a un commencement doit avoir une cause. En effet, la question "Qui a créé Dieu ?" indique que l’on prend au sérieux la loi de causalité. Il va sans dire que pratiquement tout a besoin d’une cause.

La contestation de l’athée disant "Alors pourquoi Dieu n’a-t-il pas besoin d’une cause ?" vient d’une mauvaise compréhension de la loi de causalité. La loi de causalité n’affirme pas que tout a besoin d’une cause. Elle affirme que tout ce qui vient à l’existence a besoin d’une cause. Dieu n’est pas venu à l’existence, personne ne l’a créé. En tant qu’être éternel, sans commencement, il n’avait pas besoin d’une cause.

Mais souvent l’athée proteste en disant : "Si vous pouvez avoir un Dieu éternel, je peux aussi avoir un univers éternel ! Et si l’univers est éternel, il n’a donc pas besoin de cause." En réalité, il n’y a que deux possibilités : soit l’univers est éternel, soit quelque chose hors de l’univers est éternel. Le problème que rencontre l’athée est que les preuves scientifiques et philosophiques nous mènent à la conclusion que l’univers n'est pas éternel. Alors en excluant une des deux options, il nous reste qu’une - quelque chose hors de l’univers est éternelle.

Quand on y pense vraiment, il n’y a que deux possibilités pour tout ce qui existe : (1) il a toujours existé et donc n’a pas de cause ou (2) il a eu un commencement et a donc été amené à l’existence autre chose. Selon des preuves accablantes, l’univers a eu un commencement, et donc a dû être causé par quelque chose d’autre hors de lui-même. Il faut remarquer que cette conclusion est compatible avec les religions théistes, même si elle n’est pas basée sur ces religions mais sur des preuves scientifiques et philosophiques.

Quelles sont les caractéristiques de cette cause première ?

On pourrait penser qu’il faudrait se tourner vers la Bible ou une autre révélation religieuse pour répondre à cette question. Mais, encore une fois, nous n’en avons pas besoin. Albert Einstein avait raison quand il a dit :

"La science sans religion est aveugle, la religion sans science est boiteuse." - Albert Einstein

La religion peut être complétée et confirmée par la science.

Nous pouvons citer quelques caractéristiques de la cause première. Elle doit :

  • Exister par elle-même

  • Etre hors du temps, de l’espace et du monde matériel puisque qu'elle est à l'origine du temps, de l’espace et de la matière

  • Etre sans limites ou infinie

  • Etre incroyablement puissante afin d’être capable de créer l’univers entier à partir de rien

  • Etre extrêmement intelligente afin d’être capable de concevoir univers complexe avec une incroyable précision

  • Etre personnelle afin d’être capable de choisir de convertir le néant en un univers de temps, d’espace et de matière. En effet, une force impersonnelle n’a pas la capacité de choisir.

Ces caractéristiques de la cause première sont exactement celles que les théistes attribuent à Dieu. Encore une fois, ces caractéristiques ne sont pas basées sur une religion ou une expérience subjective. Elles sont tirées de preuves scientifiques et nous aident à comprendre un élément important du puzzle de la vie.

Conclusion

Il n’est pas raisonnable de penser que quelque chose vienne à l’existence sans cause et à partir de rien. Or, d'après la science, l’univers spatio-temporel a eu un commencement il y a environ 13,8 milliards d’années. Par conséquent, il nécessite une cause première et nous avons vu que cette dernière a les mêmes caractéristiques que l’être que nous Chrétiens appelons Dieu. Ce Dieu a toujours existé et n’a donc pas besoin de cause.