Crèche de Noël à Sanok (par Own work)
Crèche de Noël à Sanok (par Own work)

 

Les représentations populaires de la Nativité montrent Joseph et Marie, sa fiancée enceinte de 9 mois, arriver à Bethléem à la dernière minute. Ils seraient ensuite refusés par un hôtelier par manque de place, pour aller donner naissance à Jésus dans une crèche, au milieu des vaches, ânes et moutons. Nous verrons dans cet article que ces détails ne viennent pas tous des textes de la Bible.

Arrivée à la dernière minute ?

Nous pouvons lire dans Luc 2:1 qu’à cause d’un édit de César Auguste ordonnant un recensement de toute la terre (de l’Empire romain), Joseph et Marie montèrent à Bethléem pour se faire inscrire.

Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, - Luc 2:6

Ils étaient donc à Bethléem depuis un moment déjà pour attendre l'accouchement. Joseph n’a pas voyagé avec sa fiancée enceinte de 9 mois sur un âne pendant des jours, sachant qu’il fallait entre 4 jours une semaine et demi pour faire les cent et quelques kilomètres entre Nazareth et Bethléem. Ils ne sont pas arrivés à la dernière minute quand Marie avait déjà commencé à ressentir les douleurs du travail.

Dans une crèche ?

Une maison Palestinienne
Une maison Palestinienne

et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie. - Luc 2:7

La difficulté ici peut venir de la signification du mot Grec “Kataluma”, traditionnellement traduit par “hôtellerie”. Nous avons tendance à penser qu’il s’agit d’un établissement commercial qui offre un service d’hébergement payant. Et puisqu’il n’y avait plus de place à l'hôtel, Joseph et Marie sont allés dans une crèche : un bâtiment hébergeant exclusivement des animaux.

En réalité, le kataluma fait référence à une chambre pour les hôtes à l’étage supérieur d’une maison ordinaire. Le même mot est utilisé en Luc 22:11 pour désigner le lieu où Jésus a mangé la Pâque avec ses disciples. En effet, une maison Palestinienne traditionnelle avait deux niveaux :

  • Une salle haute ou salle de séjour

  • Et l’étage inférieur. On y faisait abriter les animaux la nuit pour s’assurer que personne ne les vole. On pouvait aussi y trouver une étable, un râtelier ou une mangeoire.

Marie a donc accouché à l’étage inférieur d’une maison familiale et non dans une crèche telle que nous l’imaginons aujourd’hui. Il y avait suffisamment de chaleur et ainsi que la discrétion nécessaire pour un accouchement. Et c’était chez des proches de la famille puisqu’ils sont dans la ville de leur lignée.

Conclusion

Même si le récit traditionnel de la nativité diverge de celui de Luc, il faut surtout retenir les petits commencements de la vie de Jésus que nous pouvons voir dans les deux cas. Au lieu de naître dans un palais, le Roi des rois est né dans la partie de la maison d’un paysan qui hébergeait aussi les animaux.

En cela, Il montre aux Chrétiens une attitude à imiter comme Paul le rappelle aux chrétiens de Philippe :

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, - Philippiens 2:5-7

Ne négligez pas les petits commencements et joyeux Noël à tous !